Electric Avenue

Où il est bon de se battre pour quelque chose.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La fin de la liberté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Parlote : 79
Pseudo : Artifice
État du personnage : Cheval sauvage
Date d'inscription : 16/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
3/10  (3/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: La fin de la liberté ?    Dim 24 Oct - 17:37

[ C'est un sujet de capture pour le cas où vous ne saurez pas Wink ]

Rafale, comme elle se l'était promise, revint tous les jours dans l'electric avenue, dans l'espoir de revoir le bonhomme chanteur. Mais elle était loin de se doûter que sa liberté était mise en jeu à chaque fois qu'elle venait ici.....

La belle jument arriva au petit trot près du pont où elle avait rencontré ce fameux bipède. Mais elle ne s'en approcha pas à plus d'un mètre. Elle avait un mauvais pressentiment. Pourtant, elle resta aux côtés de l'objet en bois. Une voix lui disait de rester et l'autre de fuir loin, très loin de cet endroit. Rafale choisit de rester, espérant revoir le bonhomme à deux pattes.

1 heure passa : rien.





2 heures passèrent : toujours rien.




La matinée passa : encore et toujours rien.




La journée passa : rien, rien et encore.... A moins que....
... Rafale pointa ses oreilles de l'autre côté du pont. Une sillouette se dessinait au loin. Elle l'appela, encore et encore. Ce qu'elle ne savait pas, c'est qu'elle venait de se dénonçer. Qu'elle venait de signer sa capture....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 546
Pseudo : Moco
État du personnage : Humain
Date d'inscription : 23/09/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
6/10  (6/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Mar 26 Oct - 10:22

Sebastian Clark était tranquillement posé sur son étalon noir, Boomer. Cela faisait un moment que, assailli par ses occupations, il n'avait pas eu l'occasion de sortir sa monture. Certes, Boomer, son superbe cheval de saillie, avait bénéficié du pré, et n'était pas resté franchement inactif. Mais il n'empêchait qu'il n'était pas monté en selle depuis plus d'une semaine, et il était temps d'y remédier. Avec eux se baladait Texas, ce chien qu'il avait recueilli peu de temps avant. Un chien de meute, habitué à trier les vaches, qui s'était pris un méchant coup et n'osait désormais plus s'approcher des pourtant tranquilles quadrupèdes... Le BB aimait bien le canidé : il l'avait donc adopté. Et jusqu'ici, il n'avait pas regretté son choix.

"Crénom de Dieu, on peut jamais se balader tranquillement !"

Ce cri du coeur avait échappé au barbu, qui venait d'apercevoir une superbe jument grise. Bon, sa splendeur n'arrivait pas à la cheville de celle de Boomer - du moins du point de vue de Sebastian - mais il savait qu'elle plairait. Et puis, elle avait ce quelque chose, cette fragile vitalité qui lui faisait un peu penser à Fireflies. Un sourire canin naquit sur ses lèvres, tandis qu'il se saisissait d'un de ces lassos dont il se ne séparait jamais, et s'approchait d'un pas tranquille de sa future victime. Pour le moment, tout était calme, bien que tendu. Mais il savait qu'à un moment ou à un autre, la jument allait avoir peur, fuir, et alors il la capturerait d'un geste bien ajusté, après une course enivrante.

"Tranquille ma douce, reste avec nous, làààààààà."

Il parlait d'une voix douce et calme, qui suggérait qu'il n'était pas une menace. Grossière erreur...

_________________________
La vie n'est qu'un jeu. Pour gagner, il suffit de prendre les bonnes décisions, d'avoir un peu de chance et d'être meilleur que ses adversaires. Mais, parfois, un peu de triche aide à gagner...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 79
Pseudo : Artifice
État du personnage : Cheval sauvage
Date d'inscription : 16/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
3/10  (3/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Mar 26 Oct - 17:20

[ Merci Very Happy Je te préviens elle ne sera pas facile à avoir Smile ]

Rafale piaffa d'impatience, attendant l'arrivée de l'homme tant attendu. Mais quelque chose l'intrigua. Il était beaucoup plus grand. Peut de temps après, l'odeur du bipède lui parvint, ainsi que... celle d'un cheval ! La scène de l'ancienne tentative de capture de Rafale apparut en flash et fit parcourir une décharge dans le corps de Rafale. Sans attendre son reste, la jument s'élança au galop, son allure préférée, où, il fallait l'avouer, elle était magnifique. A chaques foulées elle accélérait, paniquée. Ses yeux bien écartés lui permirent de voir l'homme derrière, mais elle ne parvint pas à déterminer la distance. Ce qui l'inquiéta encore plus. Il ne fallait pas oublier que la jument blanche était maline : elle faisait après une durée indéterminée des écarts de chaques côtés, sans perdre de la vitesse. Ensuite, elle lança des coups de culs en direction de l'étalon, toujours aussi effrayée. Qu'allait-il lui arriver ? Par malchance, elle trébucha contre un cailloux et lança quelques jurons avant de reprendre tout aussi rapidement son galop. Ses oreilles étaient plaquées contre sa nucque. La lune commençait à faire son apparition, tout doucement, prenant la place du soleil peu à peu.

[ Désolée c'est court Sad ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 546
Pseudo : Moco
État du personnage : Humain
Date d'inscription : 23/09/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
6/10  (6/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Mer 27 Oct - 10:33

(Mouhahahaha, la chasse n'en sera que plus amusante :p)

Sebastian observa la réaction de la jument. Elle avait réagi trop vite, et trop tôt : un cheval sauvage n'ayant jamais fait l'expérience des hommes n'aurait fui qu'en voyant le lasso tourner. Ce cheval là avait donc déjà été en contact avec des humains... Ce qui allait rendre la chose plus compliquée... Et bien plus exaltante. Sous lui, il sentit Boomer se tendre, empli d'excitation. Sa monture était une monture très spéciale, qui raffolait littéralement de la douleur des autres équidés. C'était ce qui faisait de l'étalon un bien précieux, en plus de sa splendeur et de ses capacités de reproduction. Sachant qu'il ferait son boulot, et plein de confiance, le BB lâcha les rênes et talonna, en poussant un hurlement féroce.

Aussitôt, Boomer bondit et se jeta à l'assaut de la blanche. Il avait des foulées amples et rapides, mais ne parvenait pourtant pas à réduire la distance le séparant de l'arabe : cette dernière serait donc une prise excellente pour le centre. Elle avait l'air intelligente, en plus, puisqu'elle zig-zagait dans sa course... Ce qu'elle ignorait sans doute, c'est que chaque zig zag la fatiguait, la ralentissait et permettait au noir de grappiller quelques mètres... Noir dont l'endurance n'était plus à prouver, et qui rattraperait la blanche de toutes façons. Sebastian remarqua que la jument ne galopait pas en ligne droite, mais bien sur un arc de cercle. Il ne put donc retenir un sourire lorsqu'un éclair fauve apparut devant la blanche, et aboya brutalement, en montrant les dents : Texas. Texas qui allait leur permettre de gagner encore quelques mètres... La chute de Rafale sur des cailloux les ayant pas mal aidés. Bientôt, ils seraient à portée de lasso. Et alors le BB n'aurait plus que deux chances pour attraper cette merveille...

(Pas de souci, c'est bien assez long ce que tu as fait ^^. Et puis, c'est dur de faire long dans un sujet de capture Wink ).

_________________________
La vie n'est qu'un jeu. Pour gagner, il suffit de prendre les bonnes décisions, d'avoir un peu de chance et d'être meilleur que ses adversaires. Mais, parfois, un peu de triche aide à gagner...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 79
Pseudo : Artifice
État du personnage : Cheval sauvage
Date d'inscription : 16/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
3/10  (3/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Mer 27 Oct - 11:04

[ Merci Smile ]

Quand Rafale redressa la tête, un animal apparut devant ses yeux. Elle n'en avait jamais vu des commes ça. Ça ressemblait à un loup, mais il n'avait pas du tout la même couleur. Et il était plus carré. Mais en tout cas, c'était un carnivore. Paniquée, la jument ne su que faire. Continuer tout droit au risque de se faire modre ? s'arrêter et se faire étrangler par cette corde afreuse ? Rafale choisit la première option. Elle allongea sa foulée, sans oublier de donner un autre coup de cul et s'élança. Elle vola littéralement au-dessus du chien, qu'elle aurait fuit s'il n'y avait pas ce... ce bipède derrière elle.Elle se prit quand même un petit coup de dent, et, dans un hennissement de rage, accéléra. Car son saut l'avait un peu ralenti... Finalement, ses zig-zags l'épuisèrent et elle continua un certain nombre de secondes tout droit, droit vers la liberté à laquelle elle s'accrochait tant. Du sang coulait doucement le long de son postérieur, là où elle s'était fait mordre. Elle n'en ralentit que légèrement et chercha un moyen de les semer. Peut-être que ce tronc d'arbre, là bas... La jument pointa les oreilles dans cette direction et allongea encore plus ses membres. Ce tronc était bien plus haut que la sorte de loup, mais peut-être qu'elle arriverait à le sauter et le mâle derrière, non. D'ailleurs, comment pouvait-il sauter avec un bonhomme sur pattes sur le dos ? Emportée dans ses pensées, elle ne remarqua pas tout de suite qu'elle avait sauté l'arbre. Ces saletées de pensées allaient la faire capturer.... Rafale fit un demi-arrêt, espérant faire rater le supposé lancer de lasso, le noeud passant devant elle et pas sur elle. Une fois cette figure effectuée, elle repartit de plus belle, en zig-zagant de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 546
Pseudo : Moco
État du personnage : Humain
Date d'inscription : 23/09/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
6/10  (6/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Mer 27 Oct - 12:05

Impressionnant. En plus de galoper à bonne allure, la jument avait un superbe coup de saut... Et un certains courage, puisqu'elle avait osé affronter le carnivore qu'était Texas. Il l'avait mordue - au grand damne de Sebastian, qui voulait éviter le plus possible des marques sur le corps de ses captures ^^' - et pourtant, elle avait à peine ralentie. Et sauté un tronc qui faisait plus d'un mètre. Si l'équitation western n'était pas la plus appropriée au saut d'obstacle, il ne fallait pas oublier que Sebastian était un cavalier émérite, aussi bien en équitation classique qu'en équitation western. Et Boomer, sa monture, avait appris à sauter durant l'un de ses nombreux changements de propriétaires. C'est ainsi que, sans hésiter, ils se dirigèrent droit vers le tronc. Le cavalier se mit en équilibre sur ses étriers, légèrement en avant, et le noir régla sa foulée pour bondir avec grâce, à ras de l'obstacle.

"Bien joué Boomer ! Allez, on l'a cette fois !"

Sebastian jubilait : c'était une sensation extraordinaire que celle que l'on ressentait lorsqu'on poursuivait une sauvage, en particulier une sauvage aussi ingénieuse. Le BB ne tira pas son lasso, mais aida de son poids du corps le noir à s'équilibrer et à repartir à la poursuite de Rafale. Elle commençait à s'épuiser : elle perdait du sang, courait depuis un moment déjà, zig zagait... Il était très probable que l'adrénaline qui courait dans ses veines commençait à ne plus faire effet, alors que l'approche de sa victime stimulait l'étalon noir. Bientôt, la différence les séparant se diminua. Alors Sebastian s'empara de son lasso, qu'il fit tourner dans les airs, s'apprêtant à le lancer dès que la jument aurait fait un nouvelle écart, et reviendrait dans sa ligne de course.

_________________________
La vie n'est qu'un jeu. Pour gagner, il suffit de prendre les bonnes décisions, d'avoir un peu de chance et d'être meilleur que ses adversaires. Mais, parfois, un peu de triche aide à gagner...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 79
Pseudo : Artifice
État du personnage : Cheval sauvage
Date d'inscription : 16/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
3/10  (3/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Ven 29 Oct - 17:34

Rafale appercut un geste derrière elle. Létalon et... le lasso ! Prise d'un nouveau coup de peur, elle piqua une accélértion, plus paniquée que jamais. Si seulement le bipède chanteur pouvait revenir ! Ou si seulement quelqu'un pouvait la sauver....
Bientôt, elle tenta de nouveau un écart. Et là, PAF ! Elle sentit quelque chose lui brûler sa cicatrice sur l'encolure, quelque chose qui la lui serrait... Le lasso ! Elle savait le mal de chien que ça fasait si elle tirait dessus, et donc, s'arrêta net. Elle se tourna vers le cavalier et le fusilla du regard. Puis, sans prévenir, elle se cabra dans sa direction, tout en le visant de ses sabots de pur-sang. Puis, après avoir (elle espérait) bien blessé le bipède, elle se retourna vers lui montra dangeureusement sa croupe.
Et cette corde qui la serrait lui faisait si mal... Quelques points noirs apparurent. Elle n'allait pas bien du tout. Non, pas bien du tout du tout. Rafale se mit à trembler et toussa, priant pour que son adversaire de taille desserre le noeud. Dans un élan de courage, elle lui lança malgré tout une bonne et dure ruade et fit volte face, son regard noir fixant tour à tour l'étalon, puis le cow-boy. Elle toussa encore. Mais elle n'était pas d'accord d'en terminer là. Elle toussa de nouveau. Rafale tendit son encolure et visa attentivement et vivement la main, enfin plutôt le bras du bipède. Elle re-toussa. Sa respiration accélérait grâvement, les battements de son coeur aussi. La pur-sang blanche n'en pouvait plus. Elle toussa. La belle fut prise d'une brusque quinte de toux. Elle n'arrivait plus à respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 546
Pseudo : Moco
État du personnage : Humain
Date d'inscription : 23/09/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
6/10  (6/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Mer 3 Nov - 12:17

Sebastian sourit. Un sourire de carnivore, de prédateur. Décidément, la jument blanche devait déjà avoir connu le traumatisme d'une capture, au vu de sa réaction. En effet, à la vue du lasso, et au bruit qu'il faisait dans les airs, elle avait retrouvé des forces et était repartie plus rapidement, allongeant sa foulée, précipitant son pas. Pourtant, Boomer suivit sans faire montre de fatigue, suivant le rythme imposé. Il était endurant, bien nourri, bien soigné et plus grand. Autant de raisons qui lui donnaient des chances d'attraper la damoiselle adverse. L'étalon renâcla avec joie, quand il entendit le lasso s'envoler au-dessus de sa tête, et venir encercler l'encolure de sa proie. C'était un sadique, ce Boomer. C'était ce qui en faisait une monture si formidable en ce qui concernait les captures.

"Làààà ma belle, c'est fini maintenant."

Eh non. Ce n'était pas fini. Certes, elle s'était arrêtée brutalement, forçant Sebastian à tirer pour resserrer le noeud coulant, et ainsi éviter qu'elle ne parvienne à lui échapper. Mais elle n'avait pas lâché prise, loin de là. Elle se retourna et, brutalement, se cabra et avança sur le couple. Ses sabots s'écrasèrent sur la jambe du cavalier, qui parvint à éviter le gros des dégâts en décalant sa monture. Il ne s'en tirerait pas avec plus d'un bleu, mais la blessure serait douloureuse, il le savait. Rapidement, il se saisit d'un second lasso, gardant un oeil attentif sur sa proie. Celle-ci était en sale état. La pression continue qu'il imposait sur le premier lasso - il savait qu'une jument à moitié étouffée devenait soudainement plus docile, même s'il n'était pas facile, après, de lui redonner confiance en l'Homme - lui coupait apparemment la respiration, et elle devait lutter pour garder son agressivité. Pourtant, elle parvint à se retourner, et à donner un coup de cul, si mou que ses tortionnaires l'évitèrent aisément, en habitués de la chose. Il avait dû lui paraître puissant, mais ce n'était pas le cas : sa fatigue la submergeait. Aussi Sebastian parvint-il aisément à entraver ses membres à l'aide du second lasso. Il descendit de cheval, prenant garde de laisser la première corde attachée à la selle de Boomer, qui se faisait gardien, et s'approcha souplement de la jument. Sans gestes inutiles, il passa rapidement la corde autour de ses membres : elle ne pourrait plus partir ou se battre. Puis, ayant malgré tout un bon fond, il desserra vivement le noeud coulant qui l'étranglait, et se remit en selle.

"En route Mademoiselle. Tu n'es plus libre, désormais. Comment va-t-on t'appeler ?"

_________________________
La vie n'est qu'un jeu. Pour gagner, il suffit de prendre les bonnes décisions, d'avoir un peu de chance et d'être meilleur que ses adversaires. Mais, parfois, un peu de triche aide à gagner...



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Parlote : 79
Pseudo : Artifice
État du personnage : Cheval sauvage
Date d'inscription : 16/10/2010



..:: More About Me ::..
Jauge Bonus:
3/10  (3/10)
Mes belles Relations:
Mon petit Barème:

MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    Jeu 11 Nov - 11:45

[ Appelle là comme tu veux, tant que ce n'est pas du genre "nullarde" Razz Razz ]

La rage submergeait peu à peu la belle jument, qui n'en avait pas fini avec ce sale bipède accompagné de cet étalon arrogant et sadique. Rafale, qui n'avait rien perdu de son intelligence depuis son plus jeune âge, toussa volontairement un bon coup et se laissa tomber sur le sol, ne pouvant de toute façon tenir debout à cause de ce lasso horrible et moche [ x) ]. Elle ferma les yeux, tout en repensant à sa première capture. Pourvu que cet "homme" soit aussi naif que l'autre... La jument sentit le lasso glisser sur ses membres, de façon à l'empêcher de se débattre.

Attendre un peu... Encore un peu..... Maintenant !

La belle se redressa vivement alors que l'homme était toujours à terre et se cabra, profitant que le lasso ne soit pas encore serré le long de ses membres. Elle visa soigneusement la tête du bonhomme sur pattes mais ne réussi qu'a toucher l'épaule, vainement. Avait-il eu mal ? Elle ne le savait pas. Mais elle l'espérait de tout son coeur.
Elle voulu se cabrer une deuxième fois, pour s'en assurer, mais les deux lassos se serrèrent d'un coup. Les deux mâles avaient-ils bougé ? Ce qui est sûr, c'est que Rafale retomba lourdement sur le sol dur. Elle ne voulait pas terminer dans les griffes de ce bipède. La jument grise se redressa maladroitement, les lassos la gênant, et tenta de modre le bonhomme. Ses yeux montraient sa fureur et sa volonté de le tuer. Car son seul moyen de se défendre contre lui, était de le tuer.
Alors elle voulait le faire. Elle allait le faire. Et si elle n'y arrivait pas aujourd'hui, elle le ferait plus tard, le moment propice.
Rafale, dont la tête était légèrement baissée, dû à la fatigue, la redressa vivement et poussa un hennissement de rage. Elle ne pouvait pas se cabrer, elle ne pouvait pas ruer. Mais elle pouvait mordre. Elle fit le plus gros bond que lui permettaient les lassos en direction du cheval. Si elle ne pouvait pas toucher l'homme, elle toucheait le cheval. Les dents à découvert, elle mordit l'épaule du cheval. Mais elle était épuisée, et n'avait réussi qu'à le pincer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La fin de la liberté ?    

Revenir en haut Aller en bas
 

La fin de la liberté ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electric Avenue :: Le Ranch de vos rêves :: L'Electric Avenue-